Un processeur Snapdragon pour Smartphone intégré à un ordinateur

Partager!

Selon des informations au sein de Qualcomm, le constructeur à l’origine des Snapdragon (puces ARM pour Smartphone) annonce l’arrivée prochaine du Snapdragon 845 sur un Chromebook haut de gamme. Le Snapdragon 845 est un processeur que l’on retrouve dans les Smartphones One Plus 6, le Sony Xperia XZ2 ou encore le Xiaomi Mi Mix 2S. Il n’a pas laissé indifférent puisqu’il s’agit de Smartphone de haut de gamme bien réputé. Focus sur dépannage ordinateur.

C’est donc sans grande surprise que le segment informatique de Qualcomm a des ambitions comme le prouve son dernier investissement. En effet, le Snapdragon est déjà disponible sur PC à travers le premier modèle HP Envy X2. Ses performances sont prometteuses. Le processeur améliore la rapidité et l’efficacité de l’ordinateur et la machine tourne aussi bien en mode bureautique et en mode PC gamer.

Le nom de code « Cheza »

Snapdragon

Après les Smartphones et les PC Windows 10, les puces seront bientôt sur Chromebook. Il s’agit de ces ordinateurs propulsés par le système d’exploitation de Google basé sur son navigateur Chrome, le fameux Chrome OS. Selon le site spécialisé « About Chromebooks », des développeurs du forum XDA ont repéré un appareil dont le nom de code est « Cheza ». Il intègre la puce la plus haut de gamme de Snapdragon.

Le terminal « Cheza » prendrait la forme d’un appareil haut de gamme puisque le code découvert par les développeurs XDA laisse entrevoir un écran HD de 2560 x1440.  Cela laisse supposer que le Chromebook équipé de puce ARM ne serait pas seulement un modèle d’entrée de gamme mais peut bien rivaliser avec les appareils équipés de puce Intel.

Un PC toujours connecté

Snapdragon

Chromebook, comme la génération de PC équipée de Snapdragon, sera un PC toujours connecté. C’est d’ailleurs l’innovation apportée par Qualcomm. Son incursion dans le monde des ordinateurs n’est pas de démontrer sa puissance mais sur celui de la mobilité et de l’endurance, sous le nom générique de « Always Connected PC » ou PC toujours connecté. Le Chromebook, comme le Chrome OS depuis ses débuts se repose sur le Cloud, que ce soit pour les applications, les services ou les fichiers.

Rappelons que Chrome OS est disponible en version x86 et ARM. C’est donc en toute logique que Qualcomm s’est intéressé sur ce segment. En outre, le premier Chromebook Pixel, lancé en 2013 qui fonctionnait avec une puce Intel était déjà équipé d’un modem 4G, un équipement que le Snapdragon 845 intègre.

Avec cette nouvelle incursion, Qualcomm pourrait être une menace pour Intel et AMD car les performances du PC HP Envy X2 laissent à croire que les puces ARM sont aussi bien efficaces sur Smartphone que sur PC et pourrait l’être encore plus sur Chromebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *